Rapport des activités 2016

par José Clément, secrétaire

Les statuts du Cercle Marie-Anne Libert de Malmedy précisent le but principal de notre association : l’étude des sciences naturelles, la protection de la nature et la défense de l’environnement.

En cette année de notre 65ème anniversaire, nous avons poursuivi ces missions  grâce à nos 4 pôles traditionnels d’activités :

  1. La publication d’un bulletin trimestriel
  2. L’organisation de promenades et de voyages en Belgique et à l’étranger
  3. L’organisation d’un cycle de conférences
  4. Des actions en faveur de la protection de la nature

La publication d’un bulletin trimestriel

Notre bulletin se veut le lien entre tous les membres qu’ils soient de notre région ou d’endroits plus éloignés. Il permet aussi aux membres qui ne savent plus ou pas nous accompagner lors des balades hebdomadaires de garder le contact.

En 2016, le Cercle a publié 4 bulletins de 32 pages chacun. Des thèmes variés ont été abordés.

  • La vie du Cercle (assemblée générale, 65ème anniversaire, hommage à notre guide Henri Jacquemin, souvenirs de voyages).
  • Les réserves de notre région : la circulation dans la Réserve naturelle des Hautes Fagnes et le devenir du service des gardes auxiliaires, l’ouverture des paysages dans la Réserve de Boussire.
  • La flore. : nous avons évoqué la Gentiane pneumonanthe, la Primevère officinale, le Marronnier, l’Hellébore vert.
  • La faune avec en particulier le suivi des migrations des Milans royaux qui nichent dans notre région mais aussi d’autres articles consacrés au brame du Cerf, à l’avifaune (le Rouge-gorge, la Sarcelle d’hiver ), aux insectes (le Citron, le Colias ou Solitaire, le Souci, la Cigale).
  • L’histoire locale : le château du Petit Spay ou qui était ce 4ème soldat italien de la Croix des Alliés ?
  • Une nouveauté, des mini-quizz sur les plantes printanières, les fleurs de montagne, les fruits d’automne.
    Les promenades guidées en Belgique et à l’étranger. En 2016, le Cercle a organisé 48 balades guidées d’une journée, 31 d’une demi-journée et 2 circuits à vélo. Rappelons que ces promenades sont accessibles à tous et, ce qui n’est pas négligeable en ces temps de crise, entièrement gratuites. Nos guides, en collaboration avec le Syndicat d’Initiative et de Tourisme de la ville de Malmedy, ont mis sur pied 26 promenades les mardis, jeudis et dimanches des mois de vacances; le Cercle assure ainsi un service pour les touristes de passage désireux de goûter les richesses naturelles et autres de notre région.
  • Comme chaque année, certaines de nos promenades ont pris un caractère naturaliste ou culturel plus marqué :
  • Nous nous sommes, bien entendu, fréquemment déplacés sur le plateau fagnard ,dans les campagnes et bois des environs de Malmedy ou encore dans les Cantons de l’Est. Mais nos balades ont été bien plus variées. A titre d’exemples, citons la vallée de la Borchenne et les forêts de la Louveterie, le bocage hervien, la Montagne Saint Pierre, la Roche aux Faucons à Esneux, la Vallée des Fées à Achouffe, les Coteaux de la Citadelle à Liège, le Mergueland hollandais.
  • Deux matinées consacrées à l’identification des oiseaux et à la reconnaissance de leurs cris et chants sous la conduite de notre président.
  • Deux journées coordonnées par Daniel Batteux en collaboration avec la section Arnica-Hautes Fagnes des Cercles naturalistes de Belgique à la découverte de la flore : dans l’Eifel calcaire allemand et autour de Comblain-au-Pont, ainsi qu’une journée consacrée aux zones Natura 2000 dans le Camp militaire d’Elsenborn sous la conduite de l’adjudant Didier Malisse, responsable de leur gestion.
  • 2 promenades culturelles axées sur l’histoire de Malmedy ou la découverte de la crèche de Hofen. En plus des excursions traditionnelles, le Cercle propose aussi des séjours plus ou moins longs en Belgique ou à l’étranger. Quatre activités de ce type ont été organisées en 2016 :
  • Du 17 au 19 avril, découverte printanière des vallées aux mille jonquilles avec balade vers la Weisserstein, la vallée de la Schwalm et le tour du lac de Butgenbach.
    • Du 5 au 9 juin, 46 personnes ont séjourné au Lac de Constance avec des visites à l’opéra de Bregenz, à Lindau, dans le cadre enchanteur des jardins de l’île de Mainau ou des marais de Wollmatinger sur l’île de Reichenau et sur le chemin du retour , découverte du centre ancien de Ulm.
    • Du 28 au 30 août, séjour à Kalterherberg pour (re)découvrir les vallées de la Rur et de la Schalm, Kreuz im Venn et la Bergervenn, le tout agrémenté d’une croisière sur le lac de la Rur.
    • En octobre, 9 membres passionnés ont comme chaque année organisé un voyage ornithologique à Texel. Ajoutons à toutes ces activités les moments de convivialité vécus autour d’un repas comme lors du goûter de l’Assemblée générale de 2016, lors du barbecue du 4 septembre un peu plus festif grâce à une animation à l’accordéon en cette année de 65ème anniversaire et enfin lors de la choucroute du 5 novembre. L’organisation d’un cycle de conférences
    • En 2016, nous avons organisé quatre conférences.
    • Le 4 mars, Dominique Senay nous emmène à Barcelone, ville aux visages divers et bouillante de vie.
      • Le 15 avril, Jean-Claude Herman nous offre un voyage dans un paradis sauvage où plages de rêve, mangroves, jungles et sommets montagneux se côtoient, le Costa Rica.
      • Le 21 octobre, grâce à Jean-Pierre Valentin, nous sillonnons le Sahara et le Ténéré dans les pas des caravaniers.

 

 

 

 

Le 18 novembre, Luc Giard nous présente l’Irlande avec ses villages cachés, ses paysages sauvages mais aussi sa vraie chaleur humaine.

 

Nous avons aussi abordé des sujets plus axés sur l’environnement local:

Le 5 novembre, l’adjudant Didier Malisse nous livre un exposé passionnant des principes de gestion et des diverses réalisations dans les zones Natura 2000 du camp militaire d’Elsenborn.

  • Le 22 du même mois, Pascal Ghiette, attaché scientifique à la Station universitaire du Mont Rigi nous expose « Les conséquences du Projet Life sur les populations d’oiseaux de la Réserve domaniale des Hautes Fagnes »Ajoutons à ces conférences les petits films consacrés au Cotentin et à la Drôme réalisés par Michel Foguenne projetés à l’Assemblée générale 2016.
  • Les actions en faveur de la protection de la nature Sept personnes dont deux dames ont participé à la journée de gestion dans la Réserve naturelle Natagora de la Warchenne le 2 avril. Au programme: le débroussaillage des ligneux présents sur le site.L’aspect de la Réserve naturelle de Boussire (propriété de Natagora mais gérée en partenariat avec le Cercle Marie-Anne Libert depuis sa création en 2002) a bien changé cette année. Profitant du remplacement de la ligne à haute tension, la société Elia a fait procéder à l’abattage des arbres situés sous la ligne et dans un périmètre de sécurité. Cette exploitation des arbres était prévue au plan de gestion mais elle a permis l’ouverture des paysages et la remise en lumière. Les effets positifs se font déjà sentir sur le terrain avec la réapparition de plantes comme la Renouée bistorte, l’Orchis tacheté et la Scutellaire naine. Le Fonds des Réserves a poursuivi sa récolte de dons et le Cercle est prêt à intervenir financièrement si des opportunités d’achat venaient à se présenter. Le Comité du Cercle reste très attentif au cas où des propriétaires souhaiteraient vendre des biens ayant un intérêt écologique particulier. Le Cercle s’est inquiété sur la circulation des VTT au Calvaire et particulièrement sur les risques de destruction d’une station d’Hellébore vert. Le Cercle est intervenu pour soutenir financièrement le suivi des migrations des Milans royaux et leur équipement en balises qui permettent de surveiller très régulièrement leurs déplacements. Notre revue s’est fait l’écho des parcours de migrations printanières et automnales des couples nichant dans notre région. En compagnie d’Armand Henroset , de Joseph Reuter et d’autres ornithologues, notre président a poursuivi son recensement de l’avifaune de nos Fagnes. Quatre nouvelles espèces ont été répertoriées sur le Haut Plateau : un Faucon émerillon mâle de passage au printemps, un Grèbe castagneux qui nicherait dans la Réserve , un Fuligule morillon (c’est un canard plongeur) et, un oiseau très commun aux abords de nos maisons mais dont la présence en Fagne n’avait plus été observée depuis 40 ans, un Moineau domestique vu à la Baraque Michel. Cela porte le nombre d’espèces à 114. L’élargissement du périmètre d’observation a aussi permis de découvrir deux nouvelles sous-espèces : une de Bergeronnette grise, la Bergeronnette de Yarrel et un Merle à plastron subspecies alpestris. Comme chaque année, le Cercle a participé au comptage des tétras-lyres. Cette activité de recensement est très importante pour permettre aux gestionnaires de la Réserve naturelle de suivre l’évolution de la présence des coqs de bruyère. Le moins qu’on puisse dire c’est que les résultats de cet année sont peu rassurants : un ou deux mâles et entre quatre et six femelles. La réforme du Service des Gardes auxiliaires a été annoncée de manière assez abrupte fin juillet ; la réaction commune des Amis de la Fagne et du Cercle à la manière dont la suppression a été communiquée aux gardes auxiliaires a été publiée dans notre bulletin de septembre. Avant cette date, Daniel Batteux et Jean-Marie Letesson avaient presté 18 journées de surveillance sur le Haut Plateau. Le Cercle a assuré, cette année encore, une représentation à la commission de gestion de la Réserve naturelle des Hautes Fagnes et dans d’autres instances: la Commission de gestion des réserves “Entre Fagnes et Amblève”, la Commission consultative de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (C.C.A.T.M) de la ville de Malmedy, le contrat de rivière de l’Amblève avec qui nous avons renouvelé notre convention cette année.
  • Conclusion. Au cours de l’exercice écoulé, le Cercle a programmé près d’une centaine d’activités. Notre association est donc bien vivante et souhaite poursuivre sur la lancée de ses 65 années de présence au service de la Nature dans la vie locale malmédienne.  Le Comité remercie la presse écrite, les radios locales et les gestionnaires du site Internet de la ville de Malmedy qui se font l’écho de nos diverses manifestations. Mais le comité tient particulièrement à remercier les membres qui nous sont restés fidèles et qui font la vie de notre association avec tout son tissu particulièrement dense de relations humaines. Merci à vous tous.